mo1_HD

V/A Movement One

Volume 1 (CD Compilation) 18 titres - S8L-MO01/3 - 2006

Categories: 

Tags: , , , ,

 

Tracklist Audio :

01. De Volanges – Sweet Times Burn
02- No Tears – Robert’s Eyes
03- Little Nemo – Anybody Home
04- Curtain – Urban Disease
05- Brotherhood Of Pagans – Only Once
06- Noctule Sorix – The White W
07- Corpus Delicti – Dancing Ghost
08- Psychotique? – L’écho Du Corps
09- Jacquy Bitch – Détresse
10- Charles De Goal – Identité
11- Rise And Fall Of A Decade – Tchecheny, My Love
12- Hide & Seek – The Architect
13- Frustration – Blind
14- Joy Disaster – Hate You
15- Wallenberg – The Swell
16- Opéra Multi Steel – Toujours Ces Chants
17- Buzz – La Ville
18- The Trespass – Near Dark

Str8line. La ligne droite.
Mathématiquement, elle peut être définie par une équation linéaire de type Ax + Bx + C =0.

Musicalement, la ligne droite peut-elle exister ? Une fois retirées les partitions et tablatures, que reste-t’il ?

Les courbes des instruments et des signaux analogiques échantillonés en quantum numériques conformes au théorème de Nyquist-Shannon,
« l’immatérialisation » des fichiers compressés effacant peu à peu la rondeur des vyniles et CD.

Un CD justement, celui-ci, Movement One.

En regardant du côté de celles et ceux qui la font, la musique, même dans les formations oeuvrant depuis plusieurs décennies,
changements de line up ou de style constituent autant de disgressions autour de la ligne droite (et ennuyante?) qu’aurait pu être celui hérité du punk,
le post punk donc, indépendamment du genre musical à part entière qu’est devenu l’after punk.

Nous qui avons cet objet entre les mains, c’est peut-être celui-ci, la ligne droite qu’on suit, à un moment plus ou moins long de sa vie,
avant de bifurquer vers une autre perpendiculaire ou sécante?

Parfois, il arrive même qu’on saute sur une parallèle, mais ce n’est pas encore notre heure semble-t’il.

Please like & share: