De Volanges


 

 

Please like & share:

Romantisme noir et tension psychédélique, De Volanges se définit comme un groupe rock fortement mais pas exclusivement influencé par le rock underground des années 80 : Joy Division, the Chameleons, Bauhaus, And Also the Trees, mais aussi the Velvet Underground, the Stooges, Cranes, Interpol, Editors et bien d’autres encore ont toujours compté et comptent encore parmi ses principales références. De 1990 à 1997, de Volanges a donné une centaine de concerts, dont les premières parties de Sttellla, Dripping Lips (Brian James), The Passengers , Peter Jefferies, Into the Abyss, Corpus Delicti, The Breath of Life , The Venus Fly Trap… Durant cette période, une quinzaine de titres ont été enregistrés lors de diverses sessions studio, qui ont servi pour des démos, la promotion et des compilations en Belgique et à l’étranger; un mini-album, ‘First Paradox’, a été produit sur cassette en Pologne par Black Flames Production, un label indépendant basé à Poznan, mais aucun véritable album n’a vu le jour. Entre Février 96 et Mai 97, le groupe s’est produit en Pologne à trois reprises, jouant successivement à Malbork, Legniça, Varsovie, Grodzieç (Castle Festival 1996), Szczecin et Katowice. En mai 1996, dV a assuré la première partie de Rosetta Stone au Camden Underworld à Londres ; Le 12 juillet 1997, le dernier concert de cette formation a lieu sur la grande scène du Dour Music Festival (en ouverture de The Breath of Life, Das Ich, La Muerte, Sisters of Mercy…) ; de Volanges se sépare et chacun vaque à ses propres projets musicaux. Début 2002 : Yvan, Renaud et Enrico reforment dV après quatre années de séparation. Un répertoire entièrement neuf est mis sur pied, dont l’orientation cold-rock-alternatif laisse sensiblement de côté les références dark wave du passé. Le trio recentre ses activités à Bruxelles et s’adjoint les services d’une percussionniste, Priscilla. Avril 2003 : un cd 3 titres auto-produit est enregistré, disponible auprès du groupe : ‘Caresses Draw Maps’. Décembre 2005 : de Volanges entre en studio. Un album de neuf morceaux est enregistré et mixé en quelques jours, par Renzo Gotto. Son nom : ‘SDSS J090745.0+24507 (the Outcast)’. Mars 2006 : De Volanges signe chez Str8line Records. Le label produit donc ce premier album qui sortira en mai. Après de nombreux concerts dans toute l'Europe, Enrico (batterie) quitte le groupe et est remplacé par Ludovic (qui a déjà tenu ce poste au début du groupe). dV se décide donc à écrire un deuxième album plus direct avec cette nouvelle formation. Caryatids (le titre du deuxième album) sort en 2009 chez Str8line Records. Le groupe se sépare en 2011 et renaît de ses cendres sous le nom "Echoing Drifters" (un titre de leur dernier album)